L'Afrique du Sud rend obligatoires les tests au détecteur de mensonges pour les employés des parcs nationaux

Rédigé le 23/03/2024
Avec MAP


Les autorités sud-africaines rendent obligatoire le passage au détecteur de mensonges pour les employés des parcs nationaux afin de lutter contre le braconnage des rhinocéros et les complicités internes.

Le parc national Kruger, qui abrite la plus grande population de rhinocéros du pays, est gravement touché. Les chiffres officiels indiquent une chute significative du nombre dans le parc au cours de la dernière décennie, en raison du braconnage.

Certains experts remettent en question l'efficacité des détecteurs de mensonges. Ils préconisent un plan axé sur le bien-être, la formation et la valorisation des rangers pour lutter contre la corruption interne.

Malgré un léger recul en 2022, le braconnage reste un fléau en Afrique du Sud, qui abrite près de 80% des rhinocéros mondiaux. La demande asiatique pour les cornes, utilisées dans la médecine traditionnelle, alimente ce trafic.

Le gouvernement sud-africain a renforcé les mesures anti-braconnage, et cela a donné des résultats encourageants dans le parc Kruger. Cependant, le WWF souligne que le trafic transfrontalier dans la région reste préoccupant.