Afrique du Sud : Le parlement adopte une réforme controversée des services de renseignement

Rédigé le 29/03/2024
LeMag .africa


Le parlement sud-africain a adopté des amendements aux lois sur le renseignement stratégique national. Ils divisent les services en deux branches distinctes - l'une pour les questions internes et l'autre pour les questions externes. La réforme a été soutenue par les trois principaux partis politiques : l'ANC, l'Alliance démocratique (DA) et les Combattants pour la liberté économique (EFF).

Cependant, les opposants à cette nouvelle législation craignent qu'elle n'augmente l'ingérence des forces de l'ordre dans la vie privée des citoyens. Ils estiment que ces amendements pourraient permettre une surveillance accrue par les agences de renseignement.

Cette réforme intervient dans un contexte de tensions politiques et sociales en Afrique du Sud. Des manifestations contre la corruption et les inégalités économiques ont lieu. Le gouvernement affirme que ce projet de loi vise à renforcer la sécurité nationale, la lutte contre le terrorisme et le crime organisé.

Les défenseurs des droits humains s'inquiètent des risques d'abus et d'atteintes aux libertés civiles liés à un contrôle renforcé des services de renseignement sur la population.