Diplomates africains explorent les perspectives économiques à Dakhla-Oued Eddahab

Rédigé le 30/04/2024
avec MAP


Dakhla – Une délégation de diplomates de divers pays africains, notamment du Rwanda, du Nigeria, de la Sierra Leone, du Kenya, de la Tanzanie, de la Somalie, du Ghana, du Malawi et de l'Éthiopie, ont exploré ce mercredi les opportunités économiques florissantes de la région de Dakhla-Oued Eddahab.

Dans le cadre d'un programme de formation de l'Académie marocaine des études diplomatiques (AMED) centré sur la diplomatie économique, ces diplomates ont visité le port Dakhla Atlantique, projet phare censé renforcer la position de la région comme carrefour stratégique pour le commerce africain.

Le diplomate éthiopien, Hailu Demissie Kidanemariam, a exprimé son admiration pour le niveau de développement observé, soulignant l'importance des facilités offertes aux investisseurs. Malombera Andre Christiana, représentant du Malawi, a également noté le progrès des divers chantiers royaux menés dans la région.

Mounir Houari, directeur du Centre régional d’investissement, a présenté aux visiteurs un aperçu détaillé de la dynamique de développement locale, mettant en avant les grands projets d’infrastructures destinés à maximiser le potentiel économique de Dakhla-Oued Eddahab.

La délégation a aussi rencontré Ali Khalil, Wali de la région, et El Khattat Yanja, président du Conseil régional, qui ont mis en lumière les stratégies de développement régional et les possibilités d'engagements économiques.

Ces échanges font partie d'un cycle de formation s'étalant du 15 au 26 avril, visant à enrichir les connaissances des diplomates africains en diplomatie économique à travers des cours théoriques et des ateliers pratiques.