Réinitialiser la politique américaine en Afrique de l'Ouest après le revers au Niger

Rédigé le 02/05/2024
LeMag .africa


La décision récente du Niger de suspendre sa coopération militaire avec les États-Unis et de se tourner vers la Russie souligne la nécessité pour Washington de réévaluer son approche des partenariats stratégiques en Afrique du Nord et de l'Ouest.

L'approche américaine antérieure, reposant sur un ensemble restreint de partenaires et un modèle uniforme de coopération sécuritaire, a montré ses limites. La perte de la base aérienne d'Agadez au Niger affaiblit considérablement les capacités antiterroristes américaines dans la région du Sahel.

Les experts appellent les États-Unis à envisager d'étendre leur présence en Afrique du Nord et de l'Ouest, en complément de leurs engagements existants avec les alliés européens. Ils mettent en garde contre une dépendance excessive à un ensemble statique de partenaires, qui rend les États-Unis vulnérables aux perturbations et cède l'initiative aux concurrents des grandes puissances.

Le revers au Niger devrait catalyser une réinvention de la manière dont les États-Unis poursuivent leurs objectifs dans la région, en s'engageant dans des partenariats plus adaptables et durables, selon les analystes. Une telle réinitialisation de la politique américaine en Afrique de l'Ouest apparaît aujourd'hui indispensable pour préserver les intérêts à long terme de Washington.