La Fondation Mohammed VI des Ouléma Africains organise un concours de mémorisation et de récitation du Saint Coran au Bénin

Rédigé le 07/05/2024
MAP


Cotonou (MAP) - La section de la Fondation Mohammed VI des Ouléma Africains au Bénin a organisé, samedi à Cotonou, la 5ème édition du concours de mémorisation, de récitation et de psalmodie du Saint Coran.
Le coup d’envoi de ce concours a été donné par l’ambassadeur du Maroc à Cotonou, Rachid Rguibi, en présence du président de la section de la Fondation Mohammed VI des Ouléma africains au Bénin, Tani Abderrahim Chit, et de membres de la section.
S’exprimant à cette occasion, M. Rguibi a mis en exergue le rôle que joue la Fondation Mohammed VI des Ouléma africains dans la diffusion des valeurs nobles de l’Islam et la préservation des constantes religieuses communes entre le Maroc et le reste des pays africains, en plus de la contribution à l’échange d’expériences et la coordination des efforts entre les Ouléma africains.
Mettant l’accent sur les excellentes relations existant entre Sa Msté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, et le président de la République du Bénin, Patrice Talon, le diplomate marocain a rappelé que conformément aux Hautes Orientations Royales, l'Ambassade du Royaume du Maroc à Cotonou accompagne et soutient toutes les activités et concours organisés par la section de la Fondation Mohammed VI des Ouléma Africains au Bénin.
De son côté, M. Abderrahim Chit a salué les efforts déployés par l'Ambassade du Maroc au Bénin pour accompagner les activités de la section et son ouverture à toutes les initiatives et propositions qu’elle présente afin de servir les objectifs tracés par la Fondation conformément aux Orientations de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Amir Al-Mouminine.
Dans son intervention, le président de la section Bénin de la Fondation a mis également en avant l'importance de l’organisation de ce concours qui, a-t-il dit, témoigne de l'intérêt qu’accorde Sa Majesté le Roi au Saint Coran et à la recherche scientifique.
Il est à noter que la section de la Fondation a procédé à des présélections dans plusieurs villes et régions du Bénin pour sélectionner les candidats qui ont participé à l'étape finale organisée samedi dans trois catégories du concours, à savoir : la mémorisation de l’intégralité du Saint Coran avec la récitation selon la lecture Warch an Nafiâ, la mémorisation de l’intégralité du Saint Coran avec la récitation selon la lecture Hafs, et la psalmodie (Tajwid) avec mémorisation d’au moins cinq Hizbs du Saint Coran.