Afrique du Sud : Une publicité électorale enflamme le débat politique

Rédigé le 08/05/2024
LeMag .africa


À un an des élections générales, la scène politique sud-africaine est secouée par une controverse. Le principal parti d'opposition, l'Alliance démocratique (DA), a diffusé un spot de campagne montrant le drapeau national en feu, suscitant l'indignation.

Le président Cyril Ramaphosa a fermement condamné la publicité, la qualifiant de "désespérée" et "incitative". Il a mis en garde contre les risques pour l'unité nationale et la démocratie. Tout en défendant la liberté d'expression, il a appelé au respect et à la responsabilité dans le discours politique en période électorale.

La polémique survient alors que le Congrès national africain (ANC) risque de perdre sa majorité parlementaire pour la première fois depuis la fin de l'apartheid en 1994. Les Sud-Africains craignent que cette publicité ne décourage davantage les électeurs, dans un contexte d'apathie croissante.

Les divisions au sein de l'ANC ajoutent à la tension. Jacob Zuma a annoncé qu'il ne soutiendrait pas le parti de Ramaphosa et voterait pour une nouvelle formation en 2024.

Cette publicité controversée de l'opposition intensifie les passions politiques à un moment crucial pour l'avenir du pays. Le président en appelle à l'unité et à la retenue pour préserver le débat démocratique. Les prochains mois seront mouvementés sur la scène politique sud-africaine.