Brahim Ghali menace de perturber la normalisation Émirats-Israël

Rédigé le 08/05/2024
LeMag .africa


Le chef du mouvement séparatiste Polisario, Brahim Ghali, a de nouveau accusé les Émirats arabes unis. Il les accuse de s'opposer au développement du “peuple sahraoui” et de soutenir militairement.

Ghali a menacé de perturber la normalisation des relations entre les Émirats et Israël. Il adopte une rhétorique guerrière loin de la recherche d'une solution pacifique au conflit du Sahara occidental marocain.

Les propos de Ghali s'inscrivent dans les tensions entre l'Algérie, principal soutien du Polisario, et les Émirats arabes unis. Le président Tebboune a également critiqué les "actions hostiles" de ces derniers, regrettant leur ingérence financière dans les conflits régionaux.

Le Polisario devrait se concentrer sur la reprise du processus de paix et le respect du cessez-le-feu au lieu de s'en prendre à un pays tiers. Les déclarations belliqueuses attisent les tensions et éloignent une résolution pacifique et durable de ce conflit. Il est temps de dialoguer et de négocier, pas d'aggraver la situation par des échanges houleux.