Le monde face à une crise humanitaire sans précédent : 76 millions de déplacés internes en 2023

Rédigé le 15/05/2024
LeMag .africa


À la fin de l'année 2023, le nombre de déplacés internes dans le monde a atteint un niveau record de près de 76 millions, selon l'Observatoire des situations de déplacement interne. Ce chiffre marque une augmentation significative par rapport à l'année précédente, où 71,1 millions de personnes étaient enregistrées comme déplacées internes. Cette hausse est principalement attribuée aux conflits armés et aux catastrophes naturelles.

Les conflits au Soudan, à Gaza et en République démocratique du Congo ont été des facteurs majeurs de cette augmentation. Au Soudan, par exemple, 9,1 millions de personnes vivaient en situation de déplacement interne à la fin de l'année, représentant le chiffre le plus élevé jamais enregistré dans le pays. En outre, les catastrophes naturelles, telles que les inondations au Pakistan, ont également contribué à cette crise humanitaire.

L'Observatoire des situations de déplacement interne souligne que cette situation est exacerbée par des conflits nouveaux et en cours à travers le monde, ainsi que par des catastrophes soudaines ou lentes. La directrice de l'IDMC, Alexandra Bilak, a qualifié ce nombre d'« extrêmement élevé » et a souligné l'impact dévastateur de la guerre en Ukraine et des inondations au Pakistan sur les déplacements de population.

Ces chiffres alarmants mettent en lumière l'ampleur de la crise des déplacés internes à l'échelle mondiale. Ils soulignent la nécessité urgente d'une action internationale coordonnée pour répondre aux besoins humanitaires croissants et pour trouver des solutions durables aux conflits et aux catastrophes naturelles. La situation des déplacés internes est un indicateur clé des tensions géopolitiques et des vulnérabilités environnementales actuelles, et elle nécessite une attention continue de la part des gouvernements, des organisations internationales et de la société civile.