Le Sahel renforce sa coopération militaire face à la menace jihadiste grandissante

Rédigé le 29/05/2024
LeMag .africa


Cinq pays du Sahel, dont le Burkina Faso, le Tchad, le Mali, le Niger et le Togo, mènent un exercice militaire majeur dans l'ouest du Niger, visant à lutter contre la violence jihadiste dans la région.

L'exercice implique des manœuvres tactiques et des initiatives visant à renforcer les liens avec les populations locales, jusqu'au 3 juin. Il s'agit du premier exercice militaire conjoint entre les cinq pays, en proie à des rebelles liés à Al-Qaïda et au groupe État islamique. Les régimes militaires du Burkina Faso, du Niger et du Mali recherchent le soutien de la Russie après avoir chassé les troupes françaises.

Les pays ont formé l’Alliance des États du Sahel et se sont retirés de la CEDEAO en février en raison de crises sécuritaires, humanitaires et politiques.

Les coups d’État successifs dans la région ont été motivés par ces défis, soulignant la nécessité d’une coopération et d’une préparation militaire renforcées.