La France repense sa stratégie au Sahel face à une concurrence mondiale accrue

Rédigé le 29/05/2024
LeMag .africa


Le gouvernement français reconsidère son approche de la région du Sahel et de l’Alliance des États du Sahel dans un contexte de concurrence croissante avec les puissances mondiales. Les changements de leadership suggèrent un changement de stratégie, tandis que l’UE réévalue également son engagement en mettant l’accent sur la sécurité et la coopération avec ses partenaires nord-africains.

Au Mali, les négociations de paix avec les groupes armés se poursuivent, mais des tensions sont apparues avec la France conduisant l'Allemagne à se positionner comme partenaire alternatif. La dissolution de l'organisation des partisans de l'imam Mahmoud Dicko a tendu les relations avec la France, incitant l'Allemagne à accroître sa coopération et son soutien au Mali.

La France est confrontée à des défis avec le Mali, notamment des suspensions de visas et un financement limité, tandis que l'Agence française de développement donne la priorité aux partenariats avec d'autres pays africains plutôt qu'à la région du Sahel.

L’avenir de l’engagement français au Sahel dépend de la vision du président Macron, l’Allemagne et les autres gouvernements européens cherchant à engager un dialogue sur un pied d’égalité. La dynamique évolutive au Mali met en évidence le paysage changeant des relations internationales dans la région.